Skip to content

THE BIG WAVE RIDERS OF HAWAII

70,00  TVA incluse

ART BOOK
A COLLECTION OF COLLODION PLATES PRESENTING ALOHA SPIRIT, HERITAGE & RESPECT
REGULAR EDITION 120 PAGES HARD COVER ( Last copy)

19 in stock

Catégorie :

Description

THE BIG WAVE RIDERS OF HAWAII

A COLLECTION OF COLLODION PLATES PRESENTING ALOHA SPIRIT, HERITAGE & RESPECT

Réalisée par l’objectif de Bernard Testemale, cette collection exceptionnelle de portraits est entièrement produite sur des plaques au collodion selon une technique complexe mise au point il y a plus de 150 ans. Les résultats époustouflants en noir et argent évoquent un retour en arrière et sont tout aussi uniques qu’imprévisibles. Ce processus difficile et chronophage exige une bonne dose de patience et de passion de la part du photographe et de la personne représentée. Les plaques au collodion étant sensibles à la lumière UV et aux changements de température , Le succès de ces laborieuses heures de travail n’est jamais garanti, mais les légères imperfections et les résultats imprévisibles font le charme de ces œuvres d’art intemporelles.

“C’est une sorte de retour en arrière”, explique Bernard Testemale. le collodion humide est une machine a remonter le temps, un retour aux racines de la photographie.

En représentant la communauté des surfeurs hawaïens sous ses facettes et ses visages les plus divers, il en va de même pour l’ensemble de son œuvre. Isolé dans l’immensité de l’océan Pacifique, Hawaï est devenu le berceau du surf il y a plus de mille ans. À ses débuts, ce sport était accessible à tous, hommes et femmes, jeunes et vieux, rois et roturiers. Prolongement de l’ancien mode de vie démocratique du peuple hawaïen, il a été diabolisé comme impur et sacrilège par les missionnaires calvinistes au milieu du XIXe siècle, ce qui a failli conduire à son extinction. Réintroduit au début du XXe siècle, le surf représente aujourd’hui bien plus qu’un sport et fascine des personnes du monde entier, quelles que soient leurs origines et leurs milieux sociaux.

Ainsi, les personnalités représentées pour la collection de Bernard Testemale vont des chefs de village indigènes aux champions du monde de surf, en passant par les surfeurs de grosses vagues les plus emblématiques de la planète, représentant un casting unique d’individus qui ne pourrait pas être plus diversifié.

Tous se sont retrouvés à l’occasion de l’événement Quiksilver In Memory of Eddie Aikau sur le North Shore d’Oahu, qui a célébré son 30e anniversaire l’hiver dernier. En tant que compétition de grosses vagues la plus prestigieuse au monde, l'”Eddie” ne se distingue pas seulement par son histoire extraordinaire et sa configuration spectaculaire, mais aussi par le rassemblement unique de surfeurs qui y sont attirés. Unis par un profond respect pour l’héritage hawaïen et une passion commune pour les vagues gigantesques, les participants viennent de tous les horizons professionnels et de tous les âges. Des champions du monde d’hier et d’aujourd’hui tels que Kelly Slater, Tom Curren et Tom Carroll rencontrent des pionniers du surf comme Titus Kinimaka, Mickey Munoz et Clyde Aikau. L’agriculteur biologique Kohl Christensen et le cascadeur hollywoodien Mark Healey se mêlent à des surfeurs comme Jeremy Flores et John John Florence, une nouvelle génération de surfeurs qui participent actuellement à la World Surfing League. Des légendes des grandes vagues comme Shane Dorian et Ross Clark-Jones défient leurs homologues hawaïens, notamment les célèbres familles Downing et Rothman.

Défi logistique, l’œuvre de Bernard Testemale est l’hommage au surf le plus diversifié qui ait été réalisé à ce jour. Aussi unique que le groupe représenté, la technique utilisée souligne le lien intangible entre la communauté “Eddie” et le caractère éphémère de l’instant. “The Big Wave Riders Of Hawaii” est l’un des projets photographiques au collodion les plus importants réalisés ces dernières années.

Taken through the lens of Bernard Testemale, this exceptional collection of portraits is entirely captured on collodion plates, using a complex technique developed over 150 years ago. The stunning silver-black results evoke a flash back to the past and are just as unique as unpredictable. Collodion plates being highly sensitive to UV light and changes of temperature, the difficult and time-consuming process requires a fair deal of patience and passion from both photographer and the person portrayed. The success of laborious working hours can never be guaranteed, yet the slight imperfections and unforeseeable outcome make up the charm of these timeless pieces of art.

“It is a kind of rewind”, says Bernard Testemale. “The collodion plate is going back to the roots of photography.”

Picturing the Hawaiian surfing community in its most diverse facets and faces, this also applies for the body of his work. Secluded in the vastness of the Pacific Ocean, Hawaii became the birthplace of surfing more than thousand years ago. In its early days, the sport was accessible to everybody, no matter if male or female, old or young, king or commoner. An extension to the ancient, democratic lifestyle of the Hawaiian people, it was demonized as impure and sacrilegious by Calvinist missionaries in the mid-1800s, almost leading to its extinction. Reintroduced in the early twentieth century, surfing represents much more than a sport today and fascinates people all over the globe whatever their origins and social backgrounds.

In this way, the personalities portrayed for Bernard Testemale’s collection reach from indigenous village chiefs to world-champion surfers and the most iconic big wave-tacklers on the globe, representing a unique cast of individuals that couldn’t be more diverse.
All of them came together on the occasion of the Quiksilver In Memory of Eddie Aikau event on the North Shore of Oahu thatcelebrated its 30th anniversary this past winter. As the world’s most prestigious big wave competition, the “Eddie” doesn’t only stand out for its extraordinary history and dramatic setup, but also for the unique gathering of surfers drawn to it. United by a deep respect for the Hawaiian heritage and the shared passion for riding gigantic waves, the participants origin from all professional backgrounds and ages. World champions from past and present times such as Kelly Slater, Tom Curren and Tom Carroll meet surfing pioneers like Titus Kinimaka, Mickey Munoz and Clyde Aikau. Organic farmer Kohl Christensen and Hollywood stuntman Mark Healey mingle with the likes of Jeremy Flores and John John Florence, a new generation of surfers currently competing in the World Surfing League. Big wave legends like Shane Dorian and Ross Clark-Jones challenge their Hawaiian peers including the renowned Downing and Rothman families.

A logistical challenge, Bernard Testemale’s work is the most diverse tribute to surfing that has been realized to date. As unique as the group portrayed, the applied technique emphasizes the intangible bond between the “Eddie” community and the ephemerality of the moment. “The Big Wave Riders Of Hawaii” is one of the most extensive collodion photography projects accomplished in recent years.

 

 

Additional information

Weight 1 kg
Dimensions 31 × 31 × 2 cm
page number

120 pages